Actualités
 

Accueil > Actualités

Actualités

AS Entreprises : le soutien économique et moral des adhérents avant tout

L’assemblée générale statutaire d’AS Entreprises a eu lieu le vendredi 11 juin à huis clos, en distanciel principalement. Benjamin Perardel et François Dommange ont été élus administrateurs.

Vendredi 11 juin, seuls quelques administrateurs étaient réunis à La Cuverie pour l’assemblée générale statutaire à huis clos d’AS Entreprises. La plupart ont suivi la présentation des comptes et le rapport moral du président en visioconférence. L’assemblée a vu l’élection de deux administrateurs pour une durée de six ans : Benjamin Pérardel, administrateur sortant et François Dommange qui sollicitait un premier mandat.

En 2020, AS Entreprises a poursuivi sa dynamique de développement malgré la crise du Covid-19 et affiche un résultat net satisfaisant de 124 187 e. Le nombre d’adhérents augmente et de nouvelles embauches sont nécessaires pour accompagner cette croissance.

Gérer son patrimoine
De gauche à droite : Gilles Pellerin directeur délégué, Thierry Fournaise,
président délégué, Hervé Lapie, président et Christophe Songy,
directeur d’AS Entreprises, ont animé l’assemblée statutaire depuis
la Cuverie à Pierry.

Capacité d’adaptation au contexte et aux demandes

Gilles Pellerin, directeur délégué d’AS Entreprises et de FDSEA Conseil, a vivement remercié ses collaborateurs « pour leur grande capacité d’adaptation depuis le début de la crise aux nouvelles conditions de travail en distanciel et aux relations adhérents perturbées par les mesures de confinement, et de sécurité sanitaire ».

Il a également salué leur fort engagement pour soutenir leurs adhérents moralement et économiquement. « Ils n’ont pas ménagé leurs efforts pour les faire bénéficier des différents dispositifs d’aides et d’exonération », constate-t-il avec une grande satisfaction.

AS Entreprises a également su rebondir en accélérant la digitalisation de ses activités. Citons par exemple le déploiement de l’outil Conciliator, une solution de saisie comptable en ligne complètement automatisée grâce à la reconnaissance des factures par de l’intelligence artificielle.

« Dans ce but, nous prévoyons l’accès de nos adhérents à une plateforme collaborative “AS Gestion“ dès septembre 2021. Elle leur permettra notamment de nous transmettre leurs factures et autres documents », ajoute Gilles Pellerin.

En 2020, de nouveaux accompagnements ont été proposés, en adéquation avec les nouvelles attentes. Citons par exemple, la certification environnementale viticole (HVE/VDC), en partenariat avec la Chambre d’agriculture, la transformation digitale dans le cadre des aides de la Région Grand Est, la retraite et la protection sociale, et depuis 3 ans maintenant la commercialisation viticole avec l’accompagnement individuel et collectif Viti Business. L’offre de comptabilité- gestion-conseil Ambitions Plus a évolué pour prendre en compte ces nouvelles attentes. La grande priorité pour 2021 sera la mise en place de la nouvelle chaîne comptable Agiris (Isacompta).

La migration des comptabilités sera progressive de septembre 2021 à décembre 2022 pour les comptables et les adhérents. Christophe Songy, directeur, a également évoqué l’étude prospective menée au sein d’AS Entreprises pour mieux cerner les caractéristiques et les attentes des adhérents de demain.

Renforcement de la communication

Début 2021, AS Entreprises a changé d’identité visuelle pour la rendre plus attractive, avec la création d’un nouveau logo et de nouveaux supports de communication. La présence d’AS Entreprises sur internet est renforcée via les réseaux sociaux notamment et un nouveau site internet qui verra le jour à l’automne. Thierry Fournaise, président délégué, a tiré des enseignements de la crise et exposé le cap d’AS Entreprises pour les années à venir (voir encadré).

Priorité à la relation humaine

Lors de son message de conclusion, Thierry Fournaise, président délégué, a également souhaité remercier les collaborateurs pour le travail supplémentaire d’accompagnement fourni, en même temps que la production comptable et fiscale, dans le respect des différentes échéances.

Il s’est réjoui que « cette crise sanitaire ait remis en avant l’agriculture et l’alimentation, devenues de véritables enjeux de souveraineté pour notre pays ».

Mais il a souligné qu’après plus d’un an de crise, les entreprises sont lourdement impactées par les conséquences économiques et financières. « Dans ce contexte difficile où la tentation du repli sur soi peut être un réflexe, il faut jouer la carte du collectif, rester optimistes, fixer ensemble des objectifs et de nouveaux caps. AS Entreprises a des défis importants à relever pour atteindre son objectif : devenir l’entreprise de conseil et d‘accompagnement leader sur notre territoire, visant l’excellence, et apportant de la valeur à ses adhérents », a rappelé le président qui se dit confiant dans l’avenir.

Et de conclure : « pour atteindre cette ambition, nous devons réussir notre transformation digitale, renforcer nos compétences dans les différents domaines, mais aussi en développer de nouvelles, adapter nos offres aux nouvelles attentes de nos adhérents. Au-delà des compétences, notre coeur d’activité est la relation humaine que nous avons avec nos adhérents, nos partenaires. C’est notre richesse et cette crise sanitaire nous le rappelle ». Hervé Lapie, président, a réaffirmé son engagement à maintenir ces valeurs humaines au sein du Groupe FDSEA 51.

Carole Meilleur
cmeilleur@fdsea51.fr



Retour
Retour