Actualités
 

Accueil > Actualités

Actualités

Assemblée générale : "Entreprendre collectivement, une démarche qui se réinvente"

Le Président, le Directeur et le Conseil d’Administration d’AS Entreprises ont le plaisir de vous inviter à l’Assemblée Générale, jeudi 26 mai 2016 à 17h00 Caveau de Castelnau, 5 rue Gosset à Reims.

Jeudi 26 mai 2016 à 17h00
Caveau de Castelnau
5 rue Gosset à Reims


Entreprendre collectivement, une démarche qui se réinvente
Accueil à partir de 16h30

 17h00 : Présentation des rapports, vote des résolutions

 17h45 : Table ronde sur le thème "Entreprendre collectivement, une démarche qui se réinvente"

Le collectif pour créer de la valeur, réel levier ou effet de mode ? Quelles conditions pour réussir ? Comment préserver l’équité entre tous les acteurs ? Quel est l’impact de la révolution numérique ?

Autant de questions qui seront traitées avec nos invités :
• Sacrés Fermiers, point de vente collectif
• La Boutique du Club Trésors de Champagne
• Le site WeFarmUp.com, plateforme de location de matériel
• Miimosa, site de nancement participatif
• La Capsule, espace de travail partagé par des entrepreneurs marnais indépendants

 Rapport moral

 Cocktail

Et si l’avenir appartenait au collectif ?
Intretien avec Thierry Fournaise, président délégué d'AS Entreprises

"Entreprendre collectivement, une démarche qui se réinvente", est le thème choisi par AS Entreprises pour son assemblée générale qui aura lieu le jeudi 26 mai.

Thierry Fournaise

Dans le cadre de son assemblée générale qui se déroulera le 26 mai à Reims, AS Entreprises proposera une table ronde sur le thème "Entreprendre collectivement, une démarche qui se réinvente". Son président délégué, Thierry Fournaise explique les raisons de ce choix.

Pourquoi avoir choisi le thème du collectif pour votre assemblée ? Ce n’est pas très novateur...
Thierry Fournaise : En effet, entreprendre à plusieurs, ce n’est pas une nouveauté, surtout dans un département comme la Marne où les coopératives agricoles, les Cuma, les GFAM ont depuis longtemps joué un rôle important dans l’économie de notre territoire. Mais on a peut-être tendance à l’oublier.
Dans le contexte économique actuel plutôt difficile, je pense que le collectif offre des opportunités pour recréer de la valeur sur nos exploitations, qu’il ne faut pas négliger. Aussi bien pour développer ses ventes que pour réduire ses charges d’ailleurs. Et aujourd’hui, les attentes des consommateurs conjuguées avec l’innovation du numérique apportent un nouveau souffle à la démarche collective qui prend de nouvelles formes. Notre rôle en tant qu’association de comptabilité et de gestion est d’alimenter la réflexion de nos adhérents, de leur ouvrir de nouveaux horizons pour les aider à se développer ou conforter des projets. L’assemblée générale est un temps fort important pour cela.

Comment avez-vous choisi les intervenants ?
L’idée est d’être pragmatique en abordant le sujet à travers des témoignages concrets. Nous avons souhaité mettre en avant des expériences très diverses de par les productions concernées et les moyens utilisés, novatrices, et de dimension locale ou nationale. Vous pourrez ainsi entendre le témoignage du président des « Sacrés fermiers »
point de vente collectif, d’un représentant de La Boutique du Club Trésors de Champagne, du fondateur du site We Farm Up, plateforme de location de matériel agricole, d’un représentant de Miimosa, site de financement participatif et enfin de la présidente de La Capsule, espace de travail partagé par des entrepreneurs indépendants.
Certains exemples correspondent à des réalisations ancrées dans l’économie dite réelle, avec un magasin ou un lieu physique d’échange. D’autres s’inscrivent dans la nouvelle économie du numérique et du collaboratif. Il ne s’agit pas d’opposer les modèles mais au contraire de montrer leur complémentarité, pour répondre à des besoins différents des utilisateurs, avec une société qui évolue au fil des générations.

Aujourd’hui, il y a comme un effet de mode autour du collectif, tout le monde en parle, mais n’est-ce pas trop contraignant ?
Justement, notre objectif n’est pas d’avoir une langue de bois mais au contraire de montrer les points forts et les points faibles de chaque expérience. Comment les obstacles ont-ils été surmontés ? Quelles sont conditions nécessaires pour réussir ? Peut-on préserver l’équité entre tous les membres ? Quel est l’impact de la révolution numérique ? Autant de questions qui seront posées à nos invités. Et qui sait, peut-être certains participants de l’AG repartiront avec l’envie de s’associer à l’un des projets présentés…

Le collectif est inscrit dans les gènes du Groupe FDSEA et de ses entités depuis son origine. Au sein de notre syndicat, nous avons mis en place des clubs projets pour aider les agriculteurs à réfléchir en groupe à la mise en place de projets (nouvelles productions, nouvelles façons de produire…). Une autre façon de pratiquer le collectif au quotidien ! En tant qu’entrepreneur, au-delà de la création de valeur, on recherche dans les solutions collectives l’échange, l’émulation, des synergies, un moyen de se booster pour rester optimiste. Et je crois qu’en ce moment, on en a bien besoin !

Propos recueillis par Carole Meilleur
cmeilleur@fdsea51.fr

Plan d'accès AG 2016

Retour
Retour